Close

Derniers Posts

Il tousse ?
La toux est un réflexe de défense naturelle qui a pour objectif l’expulsion d’un corps étranger : poussière,...
le nov. 29, 2017 | par Equi-well
Crevasses ? Gale de boue ?
L’hiver est le terrain de jeu favori pour les crevasses et la gale de boue. De nombreux propriétaires doivent y faire...
le nov. 29, 2017 | par Equi-well
Pour son Noël
Noël approche à grands pas et pourquoi ne gâterions-nous pas aussi nos chevaux ? Ils nous apportent tellement, ils...
le nov. 29, 2017 | par Equi-well

Crevasses ? Gale de boue ?

Posté le: nov. 29, 2017 | Auteur: Equi-well

L’hiver est le terrain de jeu favori pour les crevasses et la gale de boue. De nombreux propriétaires doivent y faire face…

La gale de boue est une dermatophilose, elle n’est en aucun cas une gale. L’agent responsable est une bactérie appelée dermatophilus congolensis et elle touche principalement les chevaux vivant dans des pâtures humides, boueuses ou qui exercent sur des terrains très humides. Elle affecte principalement la partie basse des membres et tout particulièrement le creux du paturon. La peau de cette zone est alors enflammée, douloureuse et avec des croûtes parfois suintantes. La gale de boue peut dans certains cas entrainée un engorgement du ou des membre(s) concerné(s).

La crevasse ressemble beaucoup à la gale de boue et il est parfois difficile de faire la différence entre les deux. Les crevasses se présentent sous la forme d'une plaie horizontale située dans le creux du paturon. A la différence de la gale de boue, elle est due à une irritation de la peau et non à une bactérie.

Nos conseils :

Limiter au maximum l’humidité (pas toujours simple…) en déplaçant les lieux où les chevaux piétinent (mangeoires, etc.) pour ceux qui sont au pré et en séchant bien les membres pour ceux qui travaillent en terrain humide. Eviter au maximum les douches quand cela est possible et ne jamais « enfermer » l’humidité sur le membre (pas de bandes de repos après la douche par exemple).

L’état des litières doit aussi être très surveillé. En effet, une litière sale permet le développement des crevasses et de la gale de boue.

Si possible rentrer le cheval au sec s’il vit en permanence dehors pour faire les soins.

Couper les poils ou tondre la zone atteinte pour éviter que les poils ne retiennent l’humidité (attention aux chevaux avec des fanons importants, ils "cachent" parfois des crevasses).

Sécher au maximum, n’hésitez pas à utiliser un sèche-cheveux pour une meilleure efficacité !

Appliquer une crème anti fongique et antiseptique au moins une fois par jour.

Nos coups de cœur en externe :

Crevasses & Gale de boue : à base d’huile essentielle de lavande, consoude et calendula, elle agit comme un anti fongique efficace.

Keratex Stop'Boue : poudre / talc imperméabilisant spécialement développé pour protéger les membres de l’humidité et de la boue.

Nos coups de cœur en interne :

Echinacée : il est important d’aider le cheval à renforces ses défenses immunitaires dans des cas de crevasses ou gale de boue pour aider à la guérison.

Racine de bardane : elle contient des polyènes, substances ayant des vertus antibactériennes et antifongiques.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Close